Rapport : Approche géomatique pour la reconstitution des dates de pose des réseaux d’eau potable – GLANDUT Valérian

Rapport final de stage financé par l’IMU et qui s’est déroulé au sein d’Eau du Grand Lyon.

Ce stage, qui s’inscrit dans le cadre du projet HIREAU, a pour objectif d’explorer une des diverses méthodes étudiées dans le cadre du projet : la méthode géomatique, qui consiste en la prise en compte du critère spatial et des caractéristiques du réseau. L’objectif est de
développer une méthode de déduction de dates de proche en proche via un parcours de réseau.
S’inscrivant dans un projet de recherche, ce stage s’est donc déroulé en plusieurs étapes, qui structureront aussi ce rapport :

  • Tout d’abord, l’assimilation de pratiques de pose et de règles métier, et identification de celles pouvant être traduites en règles permettant la déduction de dates ;
  • La réalisation d’algorithmes automatisés via FME permettant de mettre en oeuvre cette déduction de proche en proche ;
  • L’établissement d’une démarche scientifique de test des algorithmes sur une base test connue ;
  • L’analyse des résultats obtenus ainsi que des erreurs, pour déterminer la fiabilité du modèle.

Enfin, il conviendra de conclure sur l’efficacité et la fiabilité de cette méthode, ainsi que sur les perspectives d’amélioration possibles de la donnée de base pouvant rendre la méthode plus efficace.
En effet, cette méthode se basant sur l’exploitation des données SIG disponibles, son efficacité peut varier en fonction du patrimoine sur lequel elle est utilisée, et en fonction de la structure de la base de données et de sa complétude.

Le rapport complet est ici : Rapport_GLANDUT-Valerian_2018

Un résumé scientifique de 4 pages est disponible ici : IMU_GLANDUT_resume-scientifique

Un résumé « grand public » d’une page est disponible ici : IMU_GLANDUT_resume-gd-public